Au bout des doigts, une souris.

For
Noureddine EL HANI
Description

J’entame depuis quelques mois une nouvelle expérience, à savoir la réalisation de peintures par l’outil informatique. Je dois dire que j’ai toujours été réticent à l’usage des nouveaux moyens technologiques lorsqu’il s’agit d’expression picturale. Ce qui me repoussait le plus, c’est la virtualité de l’oeuvre numérique; la matérialité étant un facteur essentiel dans la définition de la peinture dans son acceptation habituelle. Or, si l’on considère que la peinture c’est d’abord “l’aménagement” d’un espace bidimensionnel, quelque soient ses dimensions, sa technique, son support, on peut admettre plus facilement l’idée qu’elle puisse être traitée virtuellement. Il suffit d’adapter ses réflexes de peintre devant la toile et de considérer l’écran de l’ordinateur comme étant un espace “vierge”. Un effort d’abstraction nécessaire pour se verser dans la picturalité en tant que concept. La manipulation de l’outil sera ainsi plus aisée et l’on oublie , presque, le(s) support(s), aussi bien la toile que l’écran. Le reste est une affaire de technique !